Archive Montréal Blog

Le Divan Orange

16.03.2018

Le Divan Orange est une coopérative culturelle qui a vu le jour en 2004 par un collectif qui avait été impliqué dans la coop Café Utopique dans les années 2000 sur Sainte-Catherine angle Berri (maintenant l’Escalier).

Logé dans un grand local oblong au rez-de-chaussée qui a abrité différents bars depuis les années 90, Le Divan Orange avait autrefois été un commerce de détail, construit en 1911. Le nom a été choisi à cause du divan orange qui occupait l’espace près de l’entrée à côté d’un piano pendant plusieurs années. Dès le début, les oeuvres d’artistes émergents y ont été exposées chaque mois, dans l’esprit de café végétarien typique.

Ce lieu mythique a présenté des concerts, des lectures publiques, des galas, des soirées DJ, plus de 2000 événements en près de 15 ans d’existence. Le Divan Orange fut un élément crucial de la scène artistique locale du Plateau, faisant sa place alors que les lieux culturels existants tels que la Casa del Popolo et la Sala Rosa étaient déjà très occupés. Le Divan a aussi fourni un espace enviable aux promoteurs de concerts. Après la période où les concerts sur Saint-Laurent étaient principalement dominés par la scène anglophone dans des salles comme le Purple Haze, Woodstock, Jailhouse, Bar St-Laurent, le Divan a attiré toute une nouvelle génération de groupes francophones et d’artistes au coeur de cette mecque de la musique alternative.

La construction du Divan Orange, 1911. Répertoire de la Ville de Montréal.

Avec d’autres petites et moyennes salles de concert telles que les Bobards, Balattou, Le Petit Campus, Barfly, Club Lambi, Mainline, Le Belmont et plus au nord, Green Room, Main Hall et Café Cagibi, Le Divan Orange fut un endroit-clé pendant ce qui peut être considéré comme l’âge d’or de la scène musicale du Plateau. Il ne serait pas exagéré de dire que ces endroits, de pair avec plusieurs centres d’artistes autogérés et galeries, ont contribué à l’essor de la popularité de l’arrondissement du Plateau Mont-Royal, et ironiquement, ils font partie du problème de la gentrification et de la hausse des loyers qui ont vu fermer plusieurs de ces lieux importants pour la musique indépendante.

Le Divan a été le théâtre de tant de vives émotions à travers concerts, événements et festivals qui sont trop nombreux pour les nommer tous ici. Cette coop formait une famille élargie et solidaire, dont les membres ont travaillé à la sueur de leurs fronts et avec beaucoup de détermination pour un maigre salaire.

Il faut se rappeler aussi de la cuisine végétarienne et non-végétarienne qui y a perduré pendant plusieurs années. Dès l’heure du dîner, les employés des entreprises avoisinantes trouvaient refuge au Divan avec leur ordinateur portable. Bien avant que les espaces de coworking deviennent à la mode, les entreprises et les artistes du quartier venaient profiter de l’ambiance décontractée en après-midi pour y tenir leurs réunions en buvant d’excellents espressos, lattés et en dégustant de savoureuses collations.

Le Divan Orange au début des années 90.


Pendant plusieurs années, les 5 à 7 étaient immensément populaires. L’été, particulièrement durant les ventes trottoir et les festivals Fringe et Pop Montréal, les clients du Divan pouvaient profiter des spectacles hauts en couleur sur le boulevard Saint-Laurent par la vitrine ouverte. Des vernissages mensuels et une myriade de lancements de livres, projets et albums de toutes sortes, sans compter des foires d’artisans et de petits éditeurs ont eu lieu à cet endroit depuis ses débuts.

Arcmtl a établi un lien de confiance et une relation durable avec le Divan Orange à travers les années. Ce fut la 6e salle à accueillir une machine Distroboto, après la Casa del Popolo, Sala Rosa, Petit Campus, Pharmacie Esperanza (maintenant Cagibi) et le Cheval Blanc. Plusieurs lancements et anniversaires de Distrobotos y ont été tenus, et le Distroboto y restera jusqu’au jour du concert de fermeture d’Avec pas d’casque. Un zine spécial de Joel Vaudreuil, membre du groupe, incluant téléchargement de musique, est actuellement disponible dans les Distroboto. Plus de 800 différents petites oeuvres, cassettes, zines et mini-CDs ou DVDs ont été vendus au Distroboto du Divan. Trois différentes machines y ont été en opération, qui ont parfois changé d’endroit dans la salle suite à des rénovations. Encore une nouvelle machine devait y remplacer l’ancienne sous peu, mais elle sera finalement envoyée à un centre de recyclage après la fermeture du Divan. Arcmtl a aussi tenu plusieurs galas de la presse alternative Expozine au Divan Orange, mettant en vedette des prestations de Donzelle, Lederhosen Lucil, Cocobeurre, Nancypants, Nutsak, Tony Ezzy, Super Fossil Power, Otarie, et ayant été animé par Roxanne Arsenault, Alexis O’Hara, Pascal-Angelo Fioramore et Jean-Luc Bonspiel.

En 2010, Arcmtl a tenu une série d’événements au Divan Orange au sujet du phénomène des jeunes artistes anglophones qui venaient à Montréal pour débuter leur carrière musicale ou artistique. Parmi les artistes prometteurs sélectionnés par Arcmtl figurait Claire Boucher, fraîchement arrivée d’Halifax qui a par la suite obtenu un succès international sous le nom de Grimes. Merci tout spécialement à la maison de disques Arubutus gérée par un membre du Divan Orange, Sebastian Cowan. Une des premières parutions de Claire Boucher était sur mini-CD disponible uniquement dans le réseau Distroboto, dont le mandat est de faire découvrir les jeunes talents.

Les circonstances entourant la fermeture du Divan Orange sont bien documentées ailleurs sur Internet. Ici, nous aimerions saluer tous les gens qui sont passés par la coop et les “bookers”, les groupes, artistes et innombrables bénévoles qui ont rendu l’espace vivant et vibrant d’énergie pendant toutes ces années. Cliquez ici pour voir une sélection des affiches de concert du Divan Orange provenant des archives d’affiches d’Arcmtl. Si vous avez des affiches, affichettes, autre matériel promotionnel ou même des histoires au sujet du Divan que vous aimeriez partager avec nous, n’hésitez pas à nous contacter via le menu ci-haut ou commentez cette publication. Nous voulons savoir quel a été votre concert favori ou quels concerts ou événements ont été marquants selon vous. Notre émission de radio hebdomadaire, Montreal Sound Ark sur CKUT 90.3 FM de 15h à 17h tous les vendredis sera dévouée le 16 mars à commémorer la fermeture du Divan en célébrant des groupes locaux qui y ont joué et qui figurent dans la galerie d’affiches.

Nous savons que la fermeture du Divan Orange n’est pas facile à vivre pour ses membres qui se retrouvent sans emploi ou criblés de dettes, et espérons que les membres de la communauté artistique penseront à eux pour contribuer à leurs projets. Vouloir gérer un organisme sans but lucratif dans le milieu des arts est motivé par l’amour et la dévotion pour les merveilleux artistes de cette ville et non par l’appât du gain. Le Divan Orange mérite d’énormes remerciements et félicitations pour chaque artiste qu’ils ont aidé à rejoindre leur audience. Le Divan Orange, nous ne t’oublierons pas!

Nancy Pants lors de la 10ième anniversaire du Distroboto du Divan Orange, mai 2015.

 77 MTL exposition d’affiches punk ARCMTL

Laissez un commentaire