Montréal Sound Ark

16 ans de musique dans les Distroboto

29.03.2017

En mars 2017, nous avons célébrés le Sweet Sixteen du réseau Distroboto, ces machines qui distribuent de l’art depuis que la première machine fût installée à la Casa del Popolo en janvier 2001.

L’expérience Distroboto est étroitement liée à la culture indépendante montréalaise et a été un succès dès ses débuts. Seize ans plus tard, les machines ont vendu plus de 100 000 œuvres réalisées par plus de 1200 artistes locaux et internationaux !


Pour souligner cet important anniversaire, durant tout le mois Montreal Sound Ark se penche sur la musique diffusée dans les machines Distroboto au fil des années.

Historiquement, les premiers enregistrements vendus dans les distributrices sont des cassettes, et plus spécifiquement des compilations de musique libre de droit du début du siècle dernier : gospel, ragtime, country, blues…
À l’été 2001, un musicien propose une série de disquettes de 3 pouces et demi avec un unique morceau de musique dessus. Quelques mois plus tard, d’autres artistes sont inspirés par la production de mini-cds de 3 pouces pour les distribuer dans les machines Distroboto. Aujourd’hui, la collection musicale de Distroboto dépasse les 300 albums différents parus sur mini-cd, cassette, disquette et la prochaine idée de format que vous proposerez !

Malgré et probablement à cause de la petite dimension des cds, la variété de formes que prennent les propositions est d’une incroyable richesse : boîtes sérigraphiées, pochettes en tissu, en papier spécifique, objets collés ou ajoutés ; de nombreux emballages sont produits à la main en véritables objets d’art tous différents.

On trouve la même variété dans les styles musicaux qui alimentent le réseau : blues, country, folk, rock, et une immense proportion de projets expérimentaux, électroniques, noise, spoken word, musique improvisée et art sonore.
Citons quelques artistes prolifiques de l’âge d’or des mini-cds Distroboto, soit les années 2000. 1-speed-bike, The Unireverse, Alexis O’Hara, Alain Lefebvre, Chris Burns, Steve Godin, Esther B, The American Devices sont parmi mes favoris… Durant ces années, la Casa del Popolo accueillait de nombreux concerts de musique improvisée, électronique, noise, et Distroboto a été parmi les catalyseurs de la scène, accompagné d’autres structures et labels tels que Fluorescent Friends, Brise-Cul Records, ou la Brique.

Plusieurs labels diffusent aussi des mini-cds dans les distributrices d’art, comme Monochrome, Turtle Island Records, natasha’s recordings ou le son 666, produisant des courts albums et compilations féministes et colorées ! La palme d’or des maisons de disques ayant utilisé les machines Distroboto revient à Walnut+Locust qui a produit des dizaines de mini-cds différents pour les machines au fil du temps !

Les machines Distroboto sont aussi une plateforme pour les artistes qui jonglent entre les disciplines (musique et arts imprimés, écriture et spoken word…), et qui ont produit des centaines d’exemplaires pour les distributrices, comme Rick Trembles, Dominique Pétrin, Conundum Press, Leyla Majeri, Henriette Valium, ou Eric Braun, qui a aussi produit la seule disquette de la collection…

Il semble que CKUT a de plus beaucoup soutenu la diffusion de la musique de la collection Distroboto, en copiant des cds pour leurs archives et en les classant régulièrement dans les palmarès et nous sommes très fiers de cette collaboration à long terme ! On remarque d’ailleurs une grande perméabilité entre les artistes Distroboto et les fabuleuses personnes qui animent CKUT : Louise Burns, Marc Montanchez, Lawrence Joseph, Alex Moskos, Fortner Anderson…
Par ailleurs, sachez que par plaisir du concept, par nostalgie du mini-cd, du Discman ou du « vrai » lecteur cd, des mini-cds sont encore produits pour le réseau de machines Distroboto, très probablement accompagnés d’un code de téléchargement.

Voici les émissions sous le format Artiste – Album et-ou Titre du morceau !

2017.03.10 15:00-17:00 -0500
Vendredi 10 mars

Quebec Connection – Musique nordique vol.1 – People moving people
Pervert – a few short tracks
Intercom – Décharge de rock – Police massage
Tam – Alien Nation – Alien nation
Léopard et moi – Léopard III – Pierre noire
Tony Ezzy – You really must believe! – Space plane
Bobo Boutin – Cold night without electricity
Minibloc + 1 – extrait
The Unireverse – Buck Wizardin – Lil’ miss wizard
Suck Machine – Life is so much better since I drilled a hole in my skull
Gin Gin Sussex – Sweet lemon juice
Gordon Krieger – Black horns at the end of the city
Monochrome – Les Filles Électriques
Monochrome – The Model
Gmackrr – Ladies club vol.2 – Jour de pluie
Ohnono – Compilation
Mingo l’indien – Ma colombe vol.1 – Hommage à Syd Barrett (dédié à Roger Tellier-Craig)
esther b et leon lo
Alexis and her exes – Music for breakups – Getting drunk with the cat in an apartment w too many mirrors
Alexis and her exes – Music for breakups – You will be loved again

2017.03.17 15:00-17:00 -0400

Vendredi 17 mars

Matana Roberts – Solo live
Dewop – Lx6
Lipsky-Dimsky – Singapore sling
Super Synth Montréal 5 – Les Momies de Palerme – Incarnation
Super Synth Montréal 6 – Tonny Ezzy – My name is Tony E.
Super Synth Montréal 1 – Pecora Pecora – Vents ioniques
OS – Kisses – encor4e
Milliseconde topographie – Paperasses éparses
Ghislain Poirier – La Ronde
Musique Nordique vol.1 – Gentle Bakemono
Bobo Boutin – Virgin Mary Procession
Total music – G track 2
The Funeral Kids – We will love again et Sacrifice choir
Automates Ki
Tony Ezzy – Now is the time of a great transformation
Noot – Track 1
Ladies club vol.2 – cyan – fosse
Teenage Love – Why ?

2017.03.24 15:00-17:00 -0400
Vendredi 24 mars

One-speed bike – Limp penis – When I was 20 she took me home
Ghislain Poirier – Instrumentals – de l’art de la fellation
Julie Rousse – quelques minutes sur les bienfaits de la guerre
Goa Tout puissant ! – St Louis de Terrebonne
Les Georges Leningrad – 5 mini-pops
Cacao People – Uncle Fun
Moondata productions – Lab Projects 220203
gelée – tachée
le Monochrome – Skipp 2004
le Monochrome – Nocturne 1 (r240)
paanq – the curse of the Beople
The Milky Ways – Where’s my baby
Lesbians on ecstasy – Alien8 recordings comp – Tell me does she love the bass
Dewop – Le cromagnon rugit
Hybe – with or without you
anachronicxp – nervomoteur – inscriptif
Ladies Club vol.1 – Martine H Crispo – Mathilde 312
Heisenberg Effect vol 2 – Floor Tom Boogie
Manufacturing Defect – Untitled
Echoes still singing limbs

 Les Années New Wave de Montréal

Laissez un commentaire